matériel médical professionnel

Un matériel médical professionnel est un outil indispensable pour toute personne exerçant la fonction de médecin généraliste ou spécialisé. Cela permet de faire des diagnostics, de donner des traitements pour améliorer la santé des patients. Comment est fixé le prix d’un tel produit ? Telle est la question à laquelle ce guide apporte des réponses.

En se basant sur les normes de fabrication et de conformité

Tous les produits médicaux disponibles sur le marché ont tous été testés par l’organe responsable de contrôler les normes et la conformité. Cette étape est importante, car elle permet d’avoir une assurance sur l’absence de risque du matériel médical. Ce dernier doit être en mesure de prouver son efficacité pour un diagnostic et suivre les exigences européennes.

A découvrir également : Huiles essentielles : 3 raisons pour lesquelles vous devriez les utiliser

Afin d’effectuer le test, de multiples expériences opérationnelles sont réalisées. Ce n’est qu’après cela, qu’une commission mise sur pied pour la cause se charge de confirmer ou non le respect des codes du produit. Les dépenses effectuées à ce niveau par les fabricants sont élevées. Lorsque la commission juge que toutes les conditions sont réunies pour sa mise sur le marché européen, un certificat ou une attestation de conformité est délivré.

En se basant sur la qualité du matériel médical et des matériaux de fabrication

S’il y a un critère qui impacte directement le prix du matériel médical, ce sont les matériaux utilisés. En effet, ces matériaux ou matières premières n’ont pas les mêmes valeurs et diffèrent selon le produit. La seringue par exemple est un produit médical conçu grâce à des matières premières. Elle existe sous deux formes à savoir : la seringue plastique et la seringue métal. Au vu des avantages qu’offre ce dernier, elle est alors plus chère.

A lire en complément : Les lunettes bio : une nouvelle tendance

C’est ce même principe qui est appliqué sur les autres produits notamment le tensiomètre et le stéthoscope. Il y a également la qualité du produit qui est pris en compte pour fixer un prix. Dans ce contexte, la qualité fait référence aux technologies employées et au niveau de précision du matériel médical. Plus la technologie est avancée, plus le produit est de meilleure qualité.

Cela s’illustre facilement à travers les gants en nitrile. Grâce à une technologie plus poussée et à la matière, ils sont d’une meilleure qualité comparativement aux gants en latex.

En suivant la décision du comité économique des produits de santé

Il serait plus logique d’affirmer que les fabricants sont les seuls capables de fixer le prix du matériel médical qu’ils ont fabriqué. Ce n’est pas réellement le cas, car le CEPS (Comité Économique des Produits de Santé) a également son mot à dire après la délivrance du certificat de conformité. Toutefois, il faut d’abord que le matériel fabriqué soit non remboursable.

Lorsque le produit est remboursable, le CEPS fait une évaluation des études médico-économiques et médico-techniques réalisées sur le produit autorisé. À cela s’ajoute, le rapport des constructeurs. Après l’analyse de l’ensemble du dossier, le comité est en mesure de fournir deux prix : le prix maximum et le prix de responsabilité.

Pour finir, la fixation du prix de vente d’un matériel médical s’effectue avec les distributeurs à travers une convention. En cas d’échec dans les négociations, le CEPS prend une décision de façon arbitraire en considérant la plus-value du matériel, le stock et les prix définis dans les pays étrangers.

Show Buttons
Hide Buttons