Comment est fabriquée l’huile au CBD ?

Connue pour ses nombreux apports et bienfaits, l’huile de CBD est de jour en jour consommée dans le monde entier. À l’évidence, il existe une méthode de production de cette huile au CBD. Quelle est-elle ? Lisez ce qui suit pour en savoir plus à ce sujet.

Production de l’huile au CBD

L’huile de CBD produite par extraction du cannabis est commercialisée comme indiqué sur https://www.321cbd.com/fr/11-huile-de-cbd en diverses concentrations. Une fois l’huile extraite de la plante, vous éliminez aussi le solvant. Cela vous permet d’obtenir une huile de CBD assez raffinée. Notez que ce procédé fait appel à l’emploi d’un solvant en mesure de dissoudre une huile à base d’alcool.

A découvrir également : Qu’est-ce que la téléassistance ?

En réalité, tout dépend de la méthode d’extraction pour laquelle vous optez. Chaque technique présente des avantages et des limites. C’est ainsi que vous pourrez utiliser de l’éthanol, des hydrocarbures, du dioxyde de carbone ou encore de l’huile d’olive.

Méthode d’extraction de l’huile au CBD à l’éthanol

Vous avez la possibilité d’utiliser l’éthanol pour la fabrication de votre huile au CBD. Il est utilisé comme un solvant. Pour ce faire, vous mettez la fleur de CBD dans l’alcool (éthanol). Agitez, puis procédez à la filtration. Vous obtiendrez une matière. Vous devez la chauffer au feu doux de sorte à obtenir une pâte.

A lire en complément : Le blanchiment dentaire : une tendance qui n’est pas sans risques

Il s’agit d’une pâte visqueuse d’une forte concentration en cannabinoïdes. Par la suite, vous devez pratiquer la distillation pour séparer votre huile de CBD des autres éléments constitutifs.

Procédure d’extraction aux hydrocarbures

Utilisez aussi les solvants d’hydrocarbures comme le butane, le propane et l’hexane pour effectuer l’extraction de votre huile de CBD. Toutefois, vous pourrez aussi employer leurs mélanges. Ce procédé même s’il a des limites confère de multiples avantages.

Lorsque vous l’exécutez convenablement, cette technique vous permet de faire une séparation efficace des terpènes et cannabinoïdes de la chlorophylle ou autre composé inutile. Ce faisant, retenez que les propriétés thérapeutiques et l’odeur de la plante demeurent.

Toutefois, sachez que certains hydrocarbures comme le butane sont toxiques. Voilà pourquoi, vous devez veiller à bien filtrer votre extrait CBD lors de la séparation. Il y va de la protection de vos clients contre les risques d’explosions.

Processus d’extraction au dioxyde de carbone (CO2)

Pour produire votre huile au CBD, vous pouvez également opter pour l’extraction au dioxyde de carbone (CO2) sans aucun risque d’explosion. Sachez que le CO2 se comporte comme un solvant (à forte température) et comme un gaz (à température ambiante). Ainsi, en agissant tel un solvant, cela favorise l’élimination des constituants indésirables de la plante de cannabis.

Cette méthode requiert de gros moyens. En réalité, lorsque la pression est basse, vous verrez se séparer du CO2, un composé brut, cireux, riche en CBD et doré. Il s’agit de l’extrait d’huile. Il subit un processus de « winterisation » pour son raffinement et donc sa prise de valeur. Filtrez ensuite pour être sûr d’avoir fabriqué une huile de qualité, propre et sans résidus de chlorophylle.

Méthode d’extraction à l’huile d’olive

Très simple et pratique, la méthode d’extraction de l’huile de CBD à l’huile d’olive est une option. Pour le faire, vous devez en premier temps effectuer la décarboxylation des fleurs de CBD.

Ensuite, trempez-les dans l’huile d’olive. Patientez quelques minutes, puis procédez à la filtration et à la séparation de l’huile de la plante.

Par ailleurs, vous pourrez également faire usage de l’huile de coco, de l’huile de graines de chanvre ou encore de l’huile d’avocat.

vous pourriez aussi aimer
Show Buttons
Hide Buttons