Qu’est-ce que l’eczéma atopique ?

La peau est le plus vaste organe du corps humain. Il constitue le principal rempart contre les agressions de l’organisme. Dès les premiers jours de la vie, la peau des nourrissons est soumise à des changements. Plusieurs facteurs arrivent à troubler son équilibre. 

L’eczéma atopique affecte généralement les tout-petits jusqu’à l’âge des premières rentrées scolaires. Chez certains sujets, les crises de dermatite se prolongent à l’adolescence ou à l’âge adulte. Cette inflammation de l’épiderme est assez handicapante car elle très inconfortable. Bien comprendre l’eczéma atopique pour mieux prévenir, telle est la démarche de cet article.

Lire également : Comment se préparer à une prise de sang ?

Quelles sont les causes principales ?

Pour tout savoir sur l’eczéma atopique, il faut en identifier l’origine. C’est une inflammation de la peau qui se manifeste par des rougeurs et des fortes démangeaisons. Les causes directes sont inconnues, mais on peut situer avec exactitude des facteurs favorisants. 

L’hérédité a un impact sur le risque de survenue des poussées d’eczéma. Un enfant peut être concerné si l’un des parents a développé une hypersensibilité face à des allergènes. Dans le pire des cas, si les deux parents sont allergiques, l’enfant sera davantage exposé à manifester un eczéma. Parmi les causes recensées, on compte la poussière, les pollens, les acariens ou encore les moisissures. 

A lire en complément : Les mutuelles pour l’hospitalisation

Quel traitement contre l’eczéma atomique ?

Le traitement contre l’eczéma atopique passe par la prévention, l’identification des risques, l’utilisation des médicaments et des solutions naturelles. Afin d’épargner votre enfant, évitez de lui proposer des aliments allergènes très tôt. Il est recommandé d’introduire des aliments comme les noix et les arachides quand le système immunitaire est assez résistant. La sécheresse de la peau étant l’un des symptômes identifiés, il faut y remédier avec des crèmes et solutions hydratantes. 

Pour les peaux sensibles, l’usage quotidien du beurre de karité a un effet protecteur et régénérateur sur la peau. En outre, il faudra éviter les bains trop chauds et les expositions à des températures hautes.

Les symptômes caractéristiques de l’eczéma atopique

Les symptômes caractéristiques de l’eczéma atopique sont variés et peuvent varier d’une personne à une autre. Certains signaux peuvent indiquer la présence de cette affection cutanée.

On note une sensation intense de démangeaisons au niveau des zones touchées par l’eczéma. Ces démangeaisons peuvent être si intenses qu’elles deviennent insupportables pour le patient. Les démangeaisons sont souvent accompagnées d’une rougeur de la peau.

On observe fréquemment l’apparition de plaques rouges et enflammées sur les zones touchées par l’eczéma. Ces plaques peuvent être rugueuses au toucher et s’accompagnent souvent d’un aspect squameux ou écailleux.

Il est courant que des vésicules se forment sur les zones atteintes. Ces petites bulles remplies de liquide peuvent éclater et entraîner une sensation de brûlure ou d’inconfort supplémentaire.

Lorsque ces symptômes apparaissent chez un enfant en bas âge, ils affectent généralement le visage (notamment autour des yeux et de la bouche), ainsi que le cuir chevelu et les plis cutanés (comme ceux derrière les genoux ou dans le coude).

Chez les adultes, en revanche, l’éruption peut se produire principalement sur les mains, les avant-bras et les pieds.

Pensez à consulter un dermatologue dès l’apparition de ces symptômes pour obtenir un diagnostic précis et mettre en place le traitement approprié.

Comment prévenir et soulager les poussées d’eczéma atopique

L’eczéma atopique est une affection cutanée chronique qui peut être difficile à gérer, mais il existe des mesures que vous pouvez prendre pour prévenir et soulager les poussées. Voici quelques conseils utiles pour y parvenir.

Maintenir une bonne hygiène corporelle est essentiel. Cela implique de prendre des douches ou des bains courts avec de l’eau tiède plutôt que chaude, car l’eau chaude peut dessécher la peau. Utilisez un savon doux et non irritant, spécialement conçu pour les peaux sensibles ou sujettes à l’eczéma. Après le bain ou la douche, tapotez délicatement votre peau avec une serviette en coton pour sécher sans frotter excessivement.

Hydratez votre peau régulièrement avec une crème émolliente riche en lipides naturels. Les émollients aident à renforcer la barrière cutanée et à retenir l’hydratation, ce qui réduit les risques de démangeaisons et de sécheresse cutanée associées à l’eczéma atopique. Appliquez généreusement votre crème émolliente plusieurs fois par jour sur tout le corps, en insistant particulièrement sur les zones où se manifestent habituellement les poussées d’eczéma.

Vous devez veiller à maintenir une température ambiante agréable et à éviter les environnements surchauffés ou trop humides, car ils favorisent la transpiration excessive et l’irritation cutanée.

Dans le cas où vous auriez des allergies connues, évitez les allergènes potentiels qui pourraient déclencher une poussée d’eczéma atopique. Par exemple, si vous êtes allergique aux acariens de la poussière domestique, utilisez des housses anti-acariens pour votre literie et nettoyez régulièrement votre maison pour réduire leur présence.

vous pourriez aussi aimer
Show Buttons
Hide Buttons