3 gestes pour dire adieu à la gueule de bois

A la suite d’une soirée bien arrosée, entre amis ou en couple, la gueule de bois n’est jamais loin ! Voici quelques conseils faciles pour se débarrasser de cet état désagréable.

 

A découvrir également : Qui peut prendre des compléments alimentaires ?

Que se passe-t-il dans l’organisme lorsqu’on boit trop d’alcool ?

La digestion et l’élimination de l’alcool

Une fois dans l’organisme, le foie est chargé de transformer l’alcool en divers composés chimiques dont l’acétaldéhyde ou aldéhyde éthylique. Notons que cette substance est responsable des vomissements, des nausées ou encore des sueurs lorsqu’elle est en excès dans l’organisme. Il faut environ 24 heures à notre corps pour transformer cette substance en acétate, aux effets moins néfastes et désagréables.

Notons également que la digestion de l’alcool demande au foie de faire d’énormes efforts. La capacité d’élimination de cet organe est de 35 ml d’alcool éthylique pur en une heure. Cette quantité équivaut à un verre de vin, une bière ou 50 ml de vodka. Il n’est pas judicieux de donner davantage de travail au foie en absorbant des aliments riches en matières grasses. Il n’est pas judicieux non plus de boire de l’alcool pour faire passer sa gueule de bois. Cela correspond à entrer dans un cercle vicieux où il est difficile de s’en sortir.

A lire aussi : L'e-liquide est indispensable pour votre cigarette électronique

La déshydratation

Alors qu’il a du mal à digérer l’alcool, l’organisme souffre aussi de déshydratation. Pour contrer ces effets, prendre des sels minéraux comme du jus de tomate ou encore un bouillon salé peut s’avérer intéressant. Cela permet de remplacer les électrolytes perdus et ainsi rétablir l’équilibre du métabolisme le plus rapidement possible.

3 conseils pour lutter contre la gueule de bois

L’hydratation

Comme il est indiqué plus haut, pendant une gueule de bois, le corps a besoin de beaucoup d’eau. Aussi, le premier conseil serait d’en boire une grande quantité, même si l’on n’a pas envie. Il est également possible de boire du jus de tomate ou de légumes mélangés ou de la tisane comme une tisane à base de menthe, de gingembre ou de camomille.

L’alimentation

Au menu, mieux vaut opter pour un bouillon, sans trop de gras, comme un bouillon de poulet, de bœuf ou de légumes. Bien que cela relève de l’effort, il est important de manger aussi souvent que possible.

D’autres aliments peuvent permettre de lutter contre la gueule de bois, comme :

  • Un peu de pain grillé ou quelques craquelins ;
  • Du sirop d’érable ou du miel à tartiner sur les craquelins ou à déguster/diluer dans une tisane ;
  • Un œuf poché.

Le repos

Pour soulager le mal de tête, il est possible de prendre de l’ibuprofène ou un autre médicament générique.

Enfin, il est important de bien dormir et se reposer. Pour cela, rien de tel que de tamiser les lumières tout en fuyant toutes sources de bruit. Le repos permet au foie de bien travailler la digestion.

Ce qu’il faut absolument éviter pendant une gueule de bois

Certaines pratiques, certes efficaces, ne sont qu’éphémères.

  • L’alcool, qui risque de plonger l’organisme dans un cercle vicieux ;
  • Les boissons et aliments très acides ;
  • Les aliments riches en matières grasses ;
  • Le thé, le café et tout ce qui contient de la caféine (boissons au cola, chocolat…) ;
  • L’acide acétylsalicylique (aspirine ou un autre générique). Ces substances ont la particularité d’irriter l’estomac, ce qui risque de solliciter davantage le foie qui est déjà bien occupé. Avant d’opter pour un produit pharmaceutique, il est important de bien lire l’étiquette pour connaître ce qu’il renferme.
  • Les somnifères, qui font une réaction négative à la prise d’alcool

Bon à savoir

Sur le marché, il existe des produits spécialement conçus pour lutter contre la gueule de bois. La plupart d’entre eux sont composés d’un extrait de plante appelé kudzu. Notons que cette plante est précisément utilisée pour lutter contre les effets indésirables de la gueule de bois. Toutefois, force est de constater que les produits du commerce en contiennent en excès. Or, une telle composition devient inappropriée à l’usage et peut très vite devenir cancérigène une fois associée à l’alcool.

vous pourriez aussi aimer
Show Buttons
Hide Buttons